Enseignes lumineuses et énergie: halte à la débauche marketing…

Dans un contexte de réchauffement climatique, il est une pollution insidieuse, tapageuse, qu’on finit par ne plus voir tellement elle étouffe les murs de nos villes : les enseignes lumineuses.

Alors que partout les signes d’un dérèglement climatique deviennent de plus en plus préoccupants, l’énergie est gaspillée dans un seul but : nous faire consommer toujours et encore plus.
Outre la pollution due aux centrales de production d’électricité, ce genre de publicité agressive est une source énorme de pollution lumineuse. Essayez de vous endormir dans une pièce dont les fenêtres donnent sur une rue commerçante d’un centre ville, vous comprendrez de quoi je parle.

Or, il est un fait qui devient de plus en plus marquant (et que j’ai esquissé dans l’introduction de ce billet), c’est que, si la première enseigne lumineuse posée dans une rue attire sans conteste le regard, la profusion de celles-ci fini par donner exactement le résultat inverse : on n’en voit plus une seule. Elles sont toutes noyées dans un flot de lumière diffus et agressif.
La seule solution pour les annonceurs est alors d’en mettre toujours plus : des lettres plus grosses, des éclairages plus puissants, voire même des enseignes animées (CF 90% des croix de pharmacies en France) Voire même des écrans géants qui passent en boucle des films publicitaires.

Jusqu’où cette dérive va-t-elle aller ?
Je propose tout simplement (faute de pouvoir interdire la publicité en entier) d’interdire tout dispositif utilisant de l’énergie électrique (moteur, lampe, tube, led, …) dans les publicités et enseignes publicitaires.
Outre le fait que cela limiterait la facture énergétique, cela permettrait aux habitants des villes de se rappeler à quoi ressemble un ciel de nuit, et à tous les autres d’apprécier les routes de campagne sans panneaux de 4mx3m éclairés comme des œuvres d’art !!!

5 pensées sur “Enseignes lumineuses et énergie: halte à la débauche marketing…

  • 8 novembre 2006 à 20 h 33 min
    Permalink

    J’avais lu il y a quelques années un article à propos d’une étude sur l’impact des pollution sur la faune périurbaine.

    Une des plus grande source de perturbation était justement la pollution, non pas sonore ou atmosphérique, mais…lumineuse.

    Quand on sait que certain oiseaux utilisent les étoiles pour se diriger on comprend vite le probleme (une ville de loin…)

    Répondre
  • 25 novembre 2006 à 18 h 36 min
    Permalink

    et que dire des éclairages des fêtes de noel. on nous conseille d’éteindre une ampoule lorsque nous sortons d’une pièce. a l’heure actuelle le plus petit village illumine sa rue, éclaire ses monuments, comme je dirai la moindre pissotière est illuminée. Combien coûte à la ville l’éclairage de la tour eiffel. a quand l’éclairage de la muraille de chine. Là tout le monde criera au scandale. il faudrait savoir déjà balayer devant sa porte.

    Répondre
  • 27 novembre 2006 à 15 h 40 min
    Permalink

    Entièrement d’accord avec toi, cachou 1.

    D’autant plus d’accord que tu ne parles que des collectivités locales.
    Que dire de la tendance actuelle au niveau des particuliers ?

    Rien que dans le lotissement en face de chez moi, c’est le concours de guirlandes lumineuses. C’est à celui qui collera le plus de néons et de "père noël lumineux" chez lui.
    Il y en a même qui vont jusqu’à coller des guirlandes électriques sur le faite de leur toit.

    Répondre
  • 29 novembre 2006 à 19 h 04 min
    Permalink

    Une partie de la réponse pour la Tour Eiffel est dans le lien sur mon pseudo…

    Il est clair que Noel c’est pas la période de l’année où on est les plus econologues…mais je pense que le surplus d’éclairage ne réprésente pas grand chose au final lissé sur l’année…Regardez les belges: ils éclairent leur autoroutes 🙂 C’est Noël toute l’année ici bas 😀

    Répondre
  • 5 décembre 2006 à 17 h 53 min
    Permalink

    Quand on pense qu’il faut à a ville de Paris plus de 150000 ampoules pour l’éclairage de Noel, moi je dis que peu de personne se rend compte de l’impacte sur notre planete….
    Les feux d’artifices, compbien chaque année ….
    Le gaspillage de l’eaux pour arroser les ronds point….
    Tous le monde veux faire de l’écologie, sauver la planete, mais personne ne veux modifier ses habitudes… 🙁

    Répondre

Laisser un commentaire