Aujourd’hui j’ai acheté… un cabas en toile à la place de mon sac plastique jetable

Premier volet de la série « Le textile, c’est fantastique »: mon sac pliable et son étui

Un sac de caisse est fabriqué en 1 seconde, a une durée moyenne d’utilisation de 20 minutes et met 400 ans à se décomposer dans la nature. On peut faire mieux, non ?

Tout a commencé il y a bien longtemps, lorsque ma copine Nina m’a montré comment plier un sac de caisse en un triangle compact. « Comme ça, tu auras toujours un sac sur toi », me dit-elle. A la longue, le sac plastique plié a commencé à gêner mon sens esthétique, d’autant plus que le dit sac se cassait assez rapidement et devait être remplacé. Aussi me suis-je lancée à la recherche d’un sac en toile, fin, mais résistant, qui puisse se plier suffisamment pour se loger dans mon sac à main sans y prendre toute la place. La quête fut longue, mais j’ai fini par tomber sur les modèles que vous voyez, au rayon porte-monnaie de mon supermarché préféré.

Mon dilemme des courses-en-rentrant-du-boulot est enfin résolu! Le sac se plie et se glisse dans son étui de la taille d’un téléphone portable et hop! à la caisse de la supérette, comme chez le libraire ou la boutique de mode, je dégaine mon petit sac vert. Cela m’a valu des regards amusés ou excédés de la part des vendeurs, et même une fois un commentaire narquois « Alors, on veut sauver la planète ? »

Oui. Tellement que toutes mes copines vont chacune en recevoir un pour Noël. Et pourquoi j’attendrais Noël, d’ailleurs ?

4 pensées sur “Aujourd’hui j’ai acheté… un cabas en toile à la place de mon sac plastique jetable

  • 17 octobre 2006 à 10 h 45 min
    Permalink

    Grrrr le "Alors, on veut sauver la planète ?" me plait pas du tout….Ici quand je dis (presque systématiquement) que je veux pas de sac plastique jettable on me répond que c’est plutôt bien…

    T’aurais du répondre : "Oui mais pas vous…" (avec un ! ou ? au choix) :-C

    Répondre
  • 17 octobre 2006 à 11 h 39 min
    Permalink

    Sur le moment, je n’ai pas eu de répartie à ce commentaire, malheureusement. Une prochaine fois, je ne le louperai pas, c’est sûr. Cela dit, depuis quelques temps, je remarque que dans certains commerces, pharmacies en tête, on me demande si je veux un sac, et je remarque aussi que le réflexe de mettre la marchandise dans un sac est rallenti. Mais certains sont toujours difficiles à arrêter dans leur élan.

    Répondre
  • 17 octobre 2006 à 12 h 50 min
    Permalink

    ca me plait ton sac, tu l as trouve ou? (adresse perso si necessaire)
    parce que moi aussi je fais mes courses en sortant du boulot et meme si je bourre mes sacs au maxi, c est toujours des sacs en plus !!

    Répondre
  • 6 novembre 2006 à 20 h 33 min
    Permalink

    en allemagne y’a plein de sac en tissu genre coton très pratiques avec de longues anses qui facilitent l’accrochage sur un guidon de vélo par exemple. et une fois vide, ça se plie dans le sens de la longueur, puis ça se roule comme tu dis environ de la taille d’un portable. j’en ai toujours un ou deux sur moi, dans mon sac d’entretien de vélo pour quand je dois transporter des choses impromtues, ou pour séparer les courses fragiles (fruits, oeuf) de choses plus dures (patates, riz, bocaux en verre)

    Répondre

Laisser un commentaire