Kyoto en Amérique du Nord : le quebec montre l’exemple ?

Le Québec ne s’entend pas avec Ottawa sur la façon de lutter contre les émissions de CO2. Entretien avec le ministre du Développement durable de la province canadienne.

«Le Canada n’a pas été à la hauteur dans la lutte contre le réchauffement de la planète» : après dix-huit mois d’enquête, la commissaire canadienne à l’Environnement, Johanne Gélinas, qui dirige un organisme de contrôle dépendant du Parlement, vient de déposer un rapport cinglant.


Il critique sévèrement les libéraux, au pouvoir de fin 1993 à janvier 2006, et presse les conservateurs qui leur ont succédé d’agir dans les plus brefs délais. Voilà qui ne manque pas de sel puisque le nouveau gouvernement laisse clairement entendre qu’il ne veut pas poursuivre le processus de Kyoto après 2012. Le Canada, pourtant encore signataire, veut privilégier une approche non contraignante et se rapprocher des Etats-Unis. Selon Johanne Gélinas, le pays n’est déjà plus en mesure d’atteindre la cible fixée par Kyoto, soit la réduction de 6 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) par rapport à 1990 : ces émissions ont en effet progressé de 30 % !

Principale cause : l’exploitation des sables bitumeux dans la province de l’Alberta. Le gouvernement fédéral a réagi ce week-end en annonçant un plan musclé pour lutter contre les changements climatiques. Il sera rendu public le mois prochain.

3 pensées sur “Kyoto en Amérique du Nord : le quebec montre l’exemple ?

  • 4 octobre 2006 à 18 h 58 min
    Permalink

    Il est intéressant de voir que ce qui se passe à l’échelle de l’individu puisse se passer aussi à l’échelle de l’état.

    Comme l’état est incohérent en france dans ses mesures, nous agissons à notre échelle. Là comme le fédéral est incohérent, ce sont les états qui agissent. Ontario/Québec pour le canada, Californie et autres Etats pour les u.s.a. (y a pas d’erreurs sur les majuscules, elles marquent une reconnaissance de leurs actions…)

    Répondre
  • 5 octobre 2006 à 14 h 35 min
    Permalink

    Moi ce sujet m’inquiète plus qu’autre chose…ce sont les 30% de GES en plus depuis 1990 alors que le Canada a ratifié le protocole de Kyoto…

    Questions : Qui va les "punir" pour cela ? Est ce que le protocole n’est finalement qu’une vaste farce ? Et l’apres 2012, une farce bis ?

    Il n’y a pas grand chose d’optimiste à l’horizon… ;-(

    Répondre
  • 6 octobre 2006 à 14 h 33 min
    Permalink

    Le brevet pour les États-Unis a été délivré le 24 décembre 2005, et celui pour l’Europe le 3 février 2006. Quant aux brevets pour le Canada et le Mexique, ils ont été acceptés et seront délivrés prochainement.

    Nous sommes à la recherche de distributeur local, régional, mondial.

    Des licences de fabrication sont aussi disponibles par pays et ou continent.
    The US patent was delivered on December 24th 2005, and the European patent on February 3rd, 2006. As per the Canadian and Mexican patents, they are already accepted and are soon to be delivered.

    We are looking for local, regional or national distributor.

    Manufacture licence are available by Country or continent.

    Répondre

Laisser un commentaire